Le jardinage facile : le platycodon

Après les bulbes de printemps dont j’avais longuement parlé au printemps dernier, je vous propose aujourd’hui une autre plante ayant également un excellent rapport investissement / plaisir produit : le platycodon.

 

C’est une vivace très florifère que l’on trouve dans toutes les jardineries, en godet, pour la modique somme d’environ 3€, qui est le plus souvent bleue mais qui existe également en blanc ou mauve clair.

 

Elle se plante en pleine terre en mai-juin, dans un endroit plutôt ensoleillé, résiste bien à la sécheresse et aux fortes chaleurs, et vous donne de splendides fleurs jusqu’à l’automne. Ces fleurs commencent par des curieux globes –d’où leur surnom de « fleurs ballons »- puis s’ouvrent en formant une corolle étoilée.

A la fin de l’automne, tiges et feuilles se dessèchent et disparaissent complètement. Mais sa résistance au froid – elle est rustique jusque -20°C – luis permet de repartir de plus belle l’année suivante grâce à sa racine qui émet de nouvelles tiges chaque printemps.

Seules précautions à prendre : supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser la survenue de nouvelles fleurs et surtout, marquer son emplacement d’un petit bâton pour ne pas l’arracher par inadvertance lors d’une opération printanière de grand nettoyage de plate-bande !! En effet, comme elle disparaît complètement en hiver, on peut facilement l’arracher en la prenant pour une annuelle desséchée de l’été précédent ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour au moins deux pieds la première année, allant jusqu’à me plaindre auprès de ma fleuriste de la mauvaise qualité de ses vivaces qui ne repartaient pas.

Autre remarque : ne pas s’impatienter : les platycodons ne redémarrent pas avant mi-avril : là encore, pas la peine de courir vous plaindre auprès du vendeur parce que on est déjà début avril, que tout le jardin se réveille et que aucun platycodon n’a encore pointé le bout d’une tige. La photo ci-contre montre un platycodon à fin avril alors que les autres le montrent à mi-juin.

Print Friendly
Cet article vous est proposé par votre boutique en ligne de bijoux fantaisie Vintage CreaChriss http://creachriss.fr - Copyright CreaChriss

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.


Commentaires

Bonjour,
N’hésitez surtout pas à couper le calice : bonne floraison et bon week end

bonjour
faut il couper en automne ou laisser faire la nature puisque vous dites qu elle disparait d elle meme
bonne journée
cordialement

Bonjour, personnellement je préfère couper dès que c’est fané mais c’est plus pour des motifs esthétiques ! Bon week end, cordialement, CreaChriss

Bonjour,
Mes platycodons sont dans des jardinières sur le rebord de fenêtres, faut-il les arroser durant l’hiver ?
Merci

Bonjour,
Je dirais que même en pot, ils doivent rester dans des conditions proches de celles en pleine terre. Et en pleine terre, l’hiver ils reçoivent de l’eau! Alors, oui arrosage une fois par semaine. Cdt

bonjour,

j’ai récupéré des grains de platicodon et aimerais savoir à quel moment les planter, et s’il faut les mettre en pot avant de les mettre en pleine terre ou si on les met directement en pleine terre; merci par avance de votre réponse

Bonjour,
2 techniques possibles : 1) les installer début janvier à l’intérieur dans des petits pots de tourbe que vous installerez directement en terre début avril.Utiliser deux trois graines par pot et ne garder que la plus vigoureuse après 3-4 semaines. Ne surtout pas installer le semis dans des godets plastique car le platycodon ne supporte pas d’être repiqué. 2) les installer directement en pleine terre fin avril.
La méthode 1) permet d’avoir une floraison dès la première année. Sachez toutefois que le taux de germination est assez faible quelque soit la méthode. Bon week end à vous

cett jolie plante a t elle un oignon à planter ou s’agitil de graines à semer ? j’aimerais en faire un joli parterre ?

Le semis de platycodon est très délicat : mieux vaut acheter des plants en jardinerie

comme d’habitude, j ai acheté cette mignonne plante sur un coup de cœur au marché.

Je viens de lire les informations très claires que vous avez
postées. Je suis plutôt contente de mon achat !!
Prochain challenge, tenter de faire des petits plants suivant vos informations.

Merci encore.

Merci à vous

Bonjour
Cette plante est magnifique je vais en planter l’année prochaine.
Merci pour tous les conseils.

Bonjour!
J’ ai bien noté tous les renseignements donnés ci-dessus mais je ne sais que faire des fleurs fanées que je supprime !!
Puis les mettre dans une jardinière et attendre ?Arrosage ou non ?
Merci pour toutes les réponses conseils

Il n’y a qu’à les jeter !

J’ai un magnifique platycodon depuis 2 ans. Comment faire des boutures ? Ou bien le diviser sans risque pour sa survie. Merci

Le mieux est de le diviser mais …au printemps. Bonne culture!

Je viens d’acheter deux pots de PLATYCODON pour la 1ère
fois, je suis séduite par leur beauté (mauve)!!J’ai bien
noté les commentaires de Chriss et vais les suivre à la
lettre. Je pense les mettre en pots,plus tard , je les
mettrai en pleine terre.elles ont beaucoup de boutons, donc
çà promet!!!! merci Colette.

A l’approche de l’hiver je coupe toutes les feuilles (elles sont dans des jardinières) les feuilles réapparaissent en avril mai et ça refleurit. Cela fait 5 ans.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)