Croisière aux Antilles sur le Costa Favolosa – Episode 3 : Le bilan : J’aime ? J’aime pas ? Quelques trucs à savoir avant de partir pour une croisière Costa

Croisiere Costa FavolosaLes semaines précédentes, vous avez pu suivre les deux premiers épisodes du récit de notre croisière aux Antilles sur le Costa Favolosa : « Episode 1 : la vie à bord du bateau » et « Episode 2 : les escales« .

Cette semaine, voici le dernier épisode : Le bilan : J’aime ? J’aime pas ? Quelques trucs à savoir avant de partir pour une croisière Costa.

Notre itinéraire était le suivant : Pointe à Pitre – St Martin – La Romana (République Dominicaine) – Isla Catalina (République Dominicaine) – St Kitts – Antigua – Fort de France – Pointe à Pitre.

J’aime

  • La navigation : voir défiler la mer et les chapelets d’îles.
  • Le service et l’organisation impeccables avec un personnel aimable et attentionné.Croisiere Costa Favolosa
  • Le côté je change d’endroit voire de pays tous les jours, sans faire ni défaire ses bagages.
  • L’immensité du bateau qui permet de trouver des coins calmes et tranquilles.
  • La cabine : son aménagement, sa propreté constante, due notamment au double passage quotidien de notre home-keeper, sans oublier la réalisation de touchantes sculptures en serviettes.
  • Le fait de pouvoir -lorsque l’on se sert au buffet- manger où l’on veut y compris dans les coins calmes et tranquilles susmentionnés, et à peu près à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.
  • La nuit à bord : choisir entre le bingo, le casino, le spectacle dans le théâtre de 2 0000 places, la danse latino, la danse de salon, le bar jazzy, le bar fumeurs et ses fauteuils club, le pont 12 désert ….
  • Les petits matins à 6h -décalage horaire oblige- où non seulement on peut déjà prendre son petit déjeuner, mais aussi profiter de magnifiques levers de soleil sur des ponts déserts.
  • La carte Costa, notre sésame qui nous permet de tout faire : entrer et sortir du bateau, acheter dans les boutiques ..etc.
  • La TV interactive dans la cabine, qui vous permet de suivre votre facture, de réserver vos excursions, de voir les video-cams du bateau etc…
  • Le journal de bord distribué chaque jour dans votre cabine et qui donne autant les infos météo que le plan de navigation, ou encore les heures et points de rendez-vous pour les excursions, ou les heures de fermeture/ouverture des boutiques et casino, et  l’humeur du capitaine .
  • Les boutiques du bateau qui proposent des promos intéressantes chaque jour (Fred s’y est trouvé un collier en or à des prix défiant toute concurrence, et m’a même offert une bague Guess et un bracelet pseudo Pandora).
  • Le transfert des bagages au départ (d’Orly à la cabine direct) et à l’arrivée (de la cabine à Orly direct).
  • Le prix puisque nous avons payé pour cette croisière 972€ par personne (incluant vol AR Paris-Pointe à Pitre et 8 jours en pension complète hors boissons) auquel nous avons ajouté 180€ de forfait boissons. Notons toutefois que si nous avons bénéficié de ce tarif fort avantageux (et parmi les gens que nous avons rencontrés, nous étions ceux qui avaient payé largement le moins cher), c’est parce que nous avons réservé 10 jours avant le départ.

J’aime pas

  • L’animation lourdingue qui règne dans certains coins du bateau comme la piscine centrale.Croisiere Costa Favolosa
  • Le fait de devoir dîner à l’heure, à l’endroit, et avec des convives imposés par la compagnie (même si nous avons eu la chance de tomber sur des gens éminemment sympathiques  : ceux qui étaient là, vous pourriez confirmer SVP ?) .
  • L’exercice d’évacuation qui est longuement annoncé en italien, puis en anglais, avant de finir par le français, alors que 2/3 des croisiéristes sont francophones : bref, en cas de réel problème, le temps que les francophones comprennent de quoi il est question, ils ont largement le temps de se noyer.
  • La queue au buffet, et encore pire la queue au comptoir service client.
  • Le tarif exorbitant des excursions proposées par Costa.
  • L’internet payant : 75€ pour une connexion minimaliste durant la croisière (lamentable !).
  • La taxe forfaitaire de 9€ par jour et par personne qui s’ajoute systématiquement à l’addition., soit 126 € dans notre cas.

 Conclusion

  • J’aime, je suis même carrément fan, et je suis prête à repartir dès demain, ou après demain, en particulier pour une croisière dans les fjords de Norvège (Fred, tu m’invites ?).
  • En tout cas, je pense que vous devez tenter cette expérience : alors tentez la, et donnez moi votre feed-back : « la croisière c’est pas un truc de vieux, c’est un truc comme on veut« 

 Quelques trucs à savoir avant de partir pour une croisière Costa

  •  Dans la mesure du possible ,mieux vaut réserver en dernière minute pour avoir les meilleurs tarifs.Croisiere Costa Favolosa
  • N’hésitez pas à vous documenter à l’avance sur les escales -via des guides ou via Internet- afin de repérer les endroits que vous aimeriez visiter.
  • Evitez les cabines intérieures, surtout si vous souffrez de claustrophobie. En plus avec une cabine intérieure vous vous privez du plaisir de regarder lumières et mer. Et si vous êtes fumeur (voire même si vous ne l’êtes pas), privilégiez  une cabine avec balcon, le petit delta de prix justifie largement le choix.
  • Optez pour le forfait boissons : ainsi, à vous les expressos italiens, les capuccinos, les cafés glacés, le vin à table et les apéros. Le tout sans avoir à compter et à se demander combien tout cela va coûter à la fin (et ça monte très vite).
  • Dès votre arrivée sur le bateau, munissez-vous du plan et prenez une  hbnne heure pour visiter l’ensemble du bateau et faire vos repérages : ça vous facilitera grandement la vie pour le reste de la croisière.
  • Choisissez bien vos créneaux horaires notamment pour le petit déjeuner et déjeuner : se décaler d’une heure par rapport à la meute vous offrira de bien meilleures conditions de repas.
  • Aux escales, préférez la débrouille aux excursions vendues par Costa : même si vous n’êtes pas un grand voyageur, vous trouvez sans peine à la sortie du bateau des taxis qui vous emmènent où vous voulez pour des prix trois fois inférieurs. Et en règle générale, vous payez au retour, preuve évidente qu’ils ont bien l’intention de vous ramener. D’où l’importance de s’être documenté un minimum avant l’escale pour savoir où aller. Une exception : l’excursion « Visite des coulisses du bateau » que vous ne pouvez évidemment pas acheter en dehors de Costa. Fred l’a faite et a l’a trouvée très intéressante (je me suis abstenue pour cause de claustrophobie).
  • Pour le vol retour, enregistrez-vous en ligne et imprimez vos cartes d’embarquement sur l’imprimante en libre-service (que vous aurez repérée lors de votre visite complète du bateau). Ainsi, comme vos bagages sont enregistrés directement par Costa et que vous avez votre carte d’embarquement, vous pouvez vous présenter directement à l’embarquement sans la moindre queue à un quelconque guichet.
Print Friendly
Cet article vous est proposé par votre boutique en ligne de bijoux fantaisie Vintage CreaChriss http://creachriss.fr - Copyright CreaChriss

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.


Commentaires

Tout d abord encore merci Christine de prendre autant de temps pour nous envoyer ce blog (une vraie artiste)
Merci aussi pour toutes ces précisions sur le pour et le contre, tout à fait d accord sur cette analyse si détaillée. C sûr que vous allez apprécier la Norvège car nous l avons faites
Nous avons également beaucoup apprécié l’ambiance de la table au dîner sans oublier l’après …….hihihi
Je vous embrasse tous très fort
A bientôt

merci pour tous ces renseignements c est tres gentille e votre part d avoir pris autant de temps pour nous faire vivre votre experience .encore une fois merci .

Contente de savoir que vous avez apprécié ces informations et … bonne croisière ???

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)