La série TV israélienne qui a inspiré Homeland : Hatufim

Serie TV Hatufim en coffret DVDHatufim est une excellente série israélienne qui compte deux saisons ayant été diffusées sur Arte. Alors c’est vrai qu’elle n’est actuellement plus à l’écran mais elle existe en coffretDVD et ça peut être une excellente idée cadeau.

De quoi ça parle : Hatufim –signifiant littéralement Enlevés en hébreu- conte l’histoire de deux soldats israéliens qui sont libérés après avoir été capturés lors d’une opération au Liban et gardés 17 ans en captivité en Syrie. De retour au pays, ils doivent apprendre à se réintégrer et surmonter le traumatisme dû aux mauvais traitements infligés durant leur captivité. Ca vous rappelle quelque chose ? Homeland peut être ? C’est normal, Hatufim est la série qui a inspiré Homeland et Gideon Raff qui en est le scénariste a également participé à l’écriture de Homeland.

Mon avis : C’est dur, très dur et contrairement à Homeland, la vision hollywoodienne n’est pas passée par là pour édulcorer un peu le scénario. Alors même si vous avez vu Homeland et que vous vous demandez si ça vaut le coup de regarder Hatufim, la réponse est oui, trois fois oui.

Hatufim est vraiment une réussite complète ; c’est bouleversant, pudique avec des personnages tous fouillés et magnifiquement interprétés. Je dédie une mention spéciale à Ishai Golan qui interprète Uri, ex-otage timide, apeuré, réservé, et paniqué par cette liberté qu’il lui faut réapprendre. Une autre mention pour Yaël Abecassis –déjà vue dans les films d’Amos Gitaï- qui interprète Talia, femme de l’autre ex-otage Nimrod et qui a consacré 17 ans de sa vie à remuer ciel et terre pour que les otages ne tombent pas dans l’oubli.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire une magnifique série . La tension est palpable à tout instant, le suspense est vraiment haletant et on devient totalement addict dès que l’on a vu deux épisodes. Si la saison 1 est plus axée retour des otages, flashs back –très durs- sur les 17 ans de captivité et tentatives de réinsertion dans le monde des vivants, la saison 2 s’attache plus au comment et pourquoi cette captivité, quel rôle les gouvernements ont-ils joué, qui manipule qui au sein de cet éternel conflit du Moyen Orient. Aucun manichéisme dans cette série : qui a tort ? qui a raison ? A chacun de se faire sa propre idée.

Une série qui reste longtemps dans l’esprit et que l’on du mal à oublier. Et comme la saison 2 s’achève sur une question, on sent la possibilité d’une saison 3.

Print Friendly
Cet article vous est proposé par votre boutique en ligne de bijoux fantaisie Vintage CreaChriss http://creachriss.fr - Copyright CreaChriss

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.


Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)