Déco-Jardin : Le bouturage : bouturer le forsythia

ForsythiaLe forsythia (prononcer forçiçia) c’est cet arbuste à l’abondante floraison jaune qui illumine la plupart des jardins dès début mars.

Il est extrêmement rustique, se développe aussi bien au plein soleil qu’à la mi-ombre, supporte tous types de sol et ne demande aucun entretien particulier sauf éventuellement une petite taille après floraison pour si il devient trop envahissant ou si vous souhaitez lui assurer un développement plus harmonieux. Et c’est vraiment un plaisir immense que de voir sa magnifique masse jaune vif qui annonce le printemps alors que l’on est encore au cœur de l’hiver.

Vous n’en avez pas encore ? Qu’à cela ne tienne, vous avez probablement quelqu’un de votre entourage qui en a un et sinon, vous en trouvez très fréquemment au bord des routes –d’ailleurs, si on veut vraiment lui chercher un défaut, ce peut être son côté trop commun … -, et c’est une des plantes les plus faciles à bouturer.

Quand le bouturer ? 2 périodes possibles : soit juste après la floraison, soit entre début septembre  et début octobre

Comment procéder ?

  • Bouturer forsythiaPrélever 5 à 6 extrémités de branches de 20-30 cm. Pour les boutures post-floraison, choisir des rameaux neufs portés par de vieilles branches ; pour les boutures automnales, choisir des rameaux à moitié lignifiés. Dans tous les cas, choisir des rameaux bien sains
  • Couper le « bas » de chaque bouture juste sous un œil (bourgeon plus ou moins visible qui se trouve au niveau des feuilles), en biais et en utilisant un couteau ou un sécateur préalablement désinfecté.
  • Supprimer les feuilles du bas ainsi que les médianes pour ne conserver que les feuilles de l’extrémité supérieure.
  • Planter bien verticalement les boutures en enterrant deux yeux dans un pot rempli d’un mélange de terreau et de sable (moitié moitié).
  • Tasser légèrement  et arroser.
  • Placer le pot à l’ombre dans un endroit abrité du vent (pas au milieu du jardin) et veiller à ce que la terre soit toujours humide (surtout pour les boutures post-floraison).
  • Au printemps suivant, installer en pleine terre.

NB : le forsythia en pot qui  figure sur la photo (on peut l’installer en pot à condition de choisir un grand pot)  résulte d’une bouture prélevée en mai 2011 et est donc âgé d’un peu plus d’un an.

Print Friendly
Cet article vous est proposé par votre boutique en ligne de bijoux fantaisie Vintage CreaChriss http://creachriss.fr - Copyright CreaChriss

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.


Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)